Accueil Nous sommes le Mercredi 22 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Aspects de la contrebasse solitaire par Anne Salliot (1994)

Aspects de la contrebasse solitaire - TROISIEME PARTIE : Exploration de l'instrument - La contrebasse, instrument de percussion

TROISIEME PARTIE : Exploration de l'instrument > La contrebasse, instrument de percussion

II- La contrebasse, instrument de percussion

La recherche d'effets percussifs sur les instruments n'est pas caractéristique du vingtième siècle. La musique baroque y a parfois recours pour évoquer l'instrument de percussion. Les compositeurs contemporains ne se contentent pas d'évoquer l'instrument de percussion, mais sont capable de transformer la contrebasse en véritable instrument de percussion. "On trouve chez les autres instruments [à vent, à cordes] des pratiques qui s'inspirent directement de la percussion ; les instruments deviennent purs objets, univers sonores potentiels plutôt que spécialisés dans un seul timbre appelés à être excité par des modes de production multiple ou la percussion tient une place de choix."1

Le présent chapitre propose une approche de l'utilisation de la contrebasse à cordes, devenue "contrebasse -percussion". Certes, des actions telles que ...
- "frapper le manche de l'instrument très fort (par conséquent les quatre cordes) à pleine main" (Improvisations pour contrebasse seule, E. Kurtz)
- "faire claquer la corde sur la touche" (Id.)
- "Impulsion du doigt frappant sur la corde" (Trittico per G.S. de Brian Ferneyhough)
- Col legno battuto
...produisent des effets percussifs, mais qui utilisent encore la contrebasse en tant qu'instrument à cordes.

A- Atouts de résonance de la contrebasse

Les dimensions imposantes de la caisse de la contrebasse constituent un élément primordial, un atout spécifique de cet instrument.

E. Diamente explique les raisons qui poussent à utiliser cet instrument à cordes en instrument à percussion : "Je trouve que le corps de la contrebasse est parfait pour avoir un véritable effet de bongo en tapant sur le haut de l'instrument à côté des épaules et en revenant au milieu de la caisse. Aucun tambour n'obtient ce son unique."2 Joëlle Léandre, à la recherche de toutes les richesses de son instrument dit également : "j'en recherche toutes les possibilités, y compris percussionnelles. Il y a près d'une vingtaine de sons sur le bois."3 La richesse d'un tel mode de jeu provient non seulement de la résonance naturelle de l'instrument mais aussi de la variété de timbres sur cette même caisse. Zab est une partition qui utilise de façon très complète ces richesses sonores :

Exemple 1. Zab, de P. Boivin

La position de l'interprète par rapport à son instrument semble favorable à l'exécution d'une oeuvre explorant les ressources percussives de la contrebasse. Placé derrière son instrument, l'archet posé, frapper la caisse avec les mains ou les doigts ne représente pas un geste démesuré, "anti-naturel", mais approchant celui du joueur de tambour. Même si les pièces contemporaines ne craignent pas et recherchent la mise en exergue du geste, cet aspect représentant une commodité technique pour l'interprète ne peut être négligeable.

1- Jean-Charles François. Percussion et musique contemporaine, Paris : Klincksieck,1991.
2- Cité par Bertram Turetzky. The contemporary contrabass, Berkeley : University of california press, 1974, p. 29.
3- Joëlle Léandre. Documentation CDMC.

<< Précédent

Suite >>

- Table des matières
- Avant-propos
- Introduction
- PREMIERE PARTIE : Présentation de l'instrument
- DEUXIEME PARTIE : Quelques aspects de l'écriture
- TROISIEME PARTIE : Exploration de l'instrument
- QUATRIEME PARTIE : Théâtre
- Conclusion
- Bibliographie
- Annexes

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Flûtiez (C'est comme si vous).

Flûtiez (C'est comme si vous). — Variante instrumentale de : « C'est comme si vous chantiez. »

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871