Accueil Nous sommes le Mardi 07 Décembre 2021
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > La musique et les musiciens LA MUSIQUE ET LES MUSICIENS - CHAPITRE II — Le matériel sonore - De l'instrumentation. Registres de l'harmonium. > CHAPITRE II — Le matériel sonore > De l'instrumentation. Registres de l'harmonium.

Le principe, sonore de l'harmonium est l'anche libre, sans adjonction de tuyau1. Il semble donc que le timbre devrait être toujours à peu près le même ; l'habileté des facteurs est parvenue à créer, par des dispositions ingénieuses, des jeux présentant des variétés assez appréciables.

Chaque jeu est divisé en deux demi-jeux; il a un registre pour la partie aiguë du clavier et un autre pour ta partie grave, ce qui permet d'employer une combinaison de jeux pour la main droite et une autre pour la main gauche; des numéros, placés sur les boutons, permettent de saisir tout de suite la corrélation entre les demi-jeux; la scission a lieu, généralement, entre le mi et le fa du médium :

Voici la composition ordinaire d'un harmonium à 4 jeux, ee qui est considéré comme l'instrument-type :

Les numéros (1) et (4) produisent le son écrit.
Les numéros (2) le transportent à l'octave grave.
Les numéros (3), à l'octave aiguë.

Il y a en général peu de rapport entre ces jeux et l'instrument d'orchestre qu'ils sont censés représenter. On remarquera, aux extrémités, des registres que nous n'avons pas encore expliqués; à gauche, la sourdine (S), qui est un numéro (1) (grave) adouci; à droite, le tremblant (T), dont j'aime mieux ne pas parler, et dont les gens de goût feront bien de ne pas se servir; des deux côtés, les (0), qui augmentent la force des jeux (3) et (4), par un système de jalousies analogue à la boîte expressive de l'orgue; au centre, le grand jeu (G), qui ouvre tous les jeux à la fois, et l'expression (E), qui permet d'augmenter ou diminuer l'intensité par la pression des pieds sur la soufflerie, et auquel l'instrument doit son nom d'orgue expressif. Dans l'harmonium à percussion, le jeu (1) est renforcé par une série de marteaux qui viennent frapper sur l'anche au moment où la touche s'abaisse, ce qui produit une émission plus rapide, une plus grande volubilité.

Un perfectionnement de la plus grande importance, c'est la double expression, inventée par Mustel en 1864, qui permet, au moyen de deux genouillères, de faire varier les nuances d'intensité d'une façon indépendante dans chacune des deux moitiés du clavier.

Il existe des harmoniums rudimentaires à 1 jeu; on en construit aussi qui ont 12, 15 jeux ou plus, à plusieurs claviers aussi, et même avec pédalier, dont la puissance s'accroît en conséquence; mais tous procèdent du même principe.

Méthodes D'harmonium : Renaud de Vilbae, Lefébure-Wély, dément Loret.

Le grand orgue et l'harmonium sont, parmi les instruments à vent, les seuls autonomes ; grâce à leur étendue et à leur réservoir d'air, ils forment à eux seuls un tout complet, comme, dans d'autres familles, le piano et la harpe.

Voyons maintenant les instruments à souffle humain.

1. Cliquez ici pour voir la différence avec les jeux d'anches de l'orgue.

<< Précédent

Suite >>

- Accueil
- CHAPITRE PREMIER : Étude du son musical
- CHAPITRE II : Le matériel sonore
- CHAPITRE III : Grammaire de la musique
- CHAPITRE IV : Esthétique
- Chapitre V : Les grandes étapes de l'art musical

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Imprimez vos photos différemment
Puzzles en bois

Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871