Accueil Nous sommes le Lundi 27 Septembre 2021
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > La musique et les musiciens LA MUSIQUE ET LES MUSICIENS - CHAPITRE III - Grammaire de la musique - Contrepoint simple à deux parties. Deuxième espèce. - Deux notes contre une. > CHAPITRE III - Grammaire de la musique > Contrepoint simple à deux parties. Deuxième espèce. - Deux notes contre une.

Deuxième espèce. — Deux notes contre une.

Le plain-chant étant écrit en rondes, le contrepoint à composer devra contenir deux blanches par mesure.

1. — Le temps fort est toujours en consonance.
2. — Le temps faible peut être en consonance ou en dissonance.
3. — Les dissonances ne peuvent jamais être employées que par mouvement conjoint avec la note qui les précède et celle qui les suit, c'est-à-dire comme notes de passage ou comme broderies (dissonances de retour).
4. — Les octaves et les quintes consécutives sont défendues entre deux-temps forts et entre deux temps faibles, même par mouvement contraire.
5. — On tolère entre deux temps faibles deux quintes dont l'une est diminuée, surtout si c'est la deuxième.
6. — On doit tenir compte du caractère attractif de la quinte diminuée et de la quarte augmentée, quand elles apparaissent (comme notes de passage).
7. — Les deux parties ne doivent pas se trouver en rapport de seconde, surtout de seconde mineure, sauf en cas de broderie1.
8. — On doit faire rarement usage de l'octave, et ne pas répéter les notes.
9. — L'usage est de commencer par une demi-pause, suivie de l'octave, de la quinte ou de l'unisson.
10. — L'avant-dernière mesure doit contenir la note sensible précédée de la sus-dominante, si le contrepoint est dans la partie supérieure, et de la dominante lorsqu'il occupe la partie la plus grave. La dernière mesure est nécessairement une octave, en ronde.
(Dans plusieurs espèces, il existe ainsi une formule terminale imposée.)

1. Il est bon aussi, quoique en général les traités n'en fassent pas mention, d'éviter les contours mélodiques de 7me et de 9me en trois notes par mouvement direct, avec les restrictions indiquées ci-dessus au chap. Harmonie.

<< Précédent

Suite >>

- Accueil
- CHAPITRE PREMIER : Étude du son musical
- CHAPITRE II : Le matériel sonore
- CHAPITRE III : Grammaire de la musique
- CHAPITRE IV : Esthétique
- Chapitre V : Les grandes étapes de l'art musical

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Imprimez vos photos différemment
Puzzles en bois

Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871