Accueil Nous sommes le Vendredi 24 Septembre 2021
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > La musique et les musiciens LA MUSIQUE ET LES MUSICIENS - CHAPITRE III - Grammaire de la musique - Exposé du système harmonique. Préparation du retard. > CHAPITRE III - Grammaire de la musique > Exposé du système harmonique. Préparation du retard.

Au point de vue de l'harmonie classique, tout retard doit être préparé; il n'est même retard qu'à cette condition. Je ne signalerai ici que ceux qui sont d'un usage courant,en mentionnant les particularités qu'ils présentent.

Dans les accords consonants, chacun des trois sons qui font partie intégrante de l'accord peut être retardé.

Ce dernier cas est moins usité, parce qu'il présente une sorte d'équivoque avec un accord de sixte, ainsi que le chiffrage le fait ressortir bien clairement1.

Transportés dans les renversements, ces mêmes retards deviennent, dans l'accord de sixte :

et dans l'accord de quarte et sixte :

Ceux qui prêtent à l'équivoque, ce que j'indique par le double chiffrage, sont de beaucoup les moins employés.

Dans tout retard, il faut distinguer :

1° La préparation ;
2° Le retard proprement dit ;
3° La résolution.

La préparation doit avoir une durée au moins égale à celle du retard, sans quoi il y aurait syncope boiteuse2, ce qui est absolument prohibé dans les exercices d'harmonie.

Le retard doit occuper un temps fort ou une partie forte de temps.

La note de résolution ne doit en aucun cas et dans aucune partie être doublée par mouvement direct; il en résulterait, en raison de l'attention que le retard appelle sur elle, des octaves cachées de la pire espèce, d'un effet très désagréable.

Il est illogique, pendant qu"une note est retardée, de la faire entendre dans une autre partie; c'est toujours plus ou moins dur.

Quelques auteurs permettent exceptionnellement cette licence, surtout sur les notes tonales et lorsque le retard occupe la partie supérieure, comme dans l'exemple précédent; mais il est plus pur de s'en abstenir, et c'est généralement assez aisé.

Dans tous les accords dissonants, les notes formant consonance avec la fondamentale peuvent être retardées.

Au début de cette page, j'ai présenté le tableau des retards possibles dans les renversements des accords consonants; ici, je simplifierai en ne donnant plus d'exemples qu'à l'état fondamental ; il sera facile de trouver ceux des accords renversés, en intervertissant tout simplement l'ordre des notes. On obtient ainsi, notamment, les retards suivants :

Dans l'accord de septième de dominante :

Dans l'accord de septième de sensible, ou dans l'accord de septième diminuée :


ainsi que leurs renversements, et beaucoup d'autres qu'il est facile de deviner.

En résumé, on peut dire qu'un retard, pour être caractérisé, doit former une dissonance préparée de septième ou de seconde avec une autre note constitutive de l'accord, être placé sur un temps relativement fort, et se résoudre en descendant diatoniquement.

1. Je ne donne d'exemples que sur l'accord parfait majeur; l'emploi des retards est le même dans les accords mineurs ou de quinte diminuée.
2. Celle dont la première partie est plus courte que la deuxième.

<< Précédent

Suite >>

- Accueil
- CHAPITRE PREMIER : Étude du son musical
- CHAPITRE II : Le matériel sonore
- CHAPITRE III : Grammaire de la musique
- CHAPITRE IV : Esthétique
- Chapitre V : Les grandes étapes de l'art musical

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Imprimez vos photos différemment
Puzzles en bois

Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871