Accueil Nous sommes le Lundi 27 Septembre 2021
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > La musique et les musiciens LA MUSIQUE ET LES MUSICIENS - CHAPITRE III - Grammaire de la musique - Exposé du système harmonique. Accords consonants. > CHAPITRE III - Grammaire de la musique > Exposé du système harmonique. Accords consonants.

ACCORDS CONSONANTS

Le type par excellence, c'est l'accord parfait majeur, composé d'une tierce majeure et d'une quinte juste

Cette combinaison d'intervalles se rencontrant en majeur sur les 1er, 4me et 5me degrés (notes tonales), et en mineur sur les 5me et 6me degrés, l'accord parfait majeur peut occuper ces diverses positions, et nulle autre :


Si on abaisse sa tierce, on obtient l'accord parfait mineur (produit artificiel), formé d'une tierce mineure et d'une quinte juste.

Ces deux intervalles ne pouvant se trouver réunis qu'en majeur, sur les 2me, 3me et 6me degrés, et en mineur sur les 1er et 4me, il s'ensuit que c'est seulement sur ces degrés que l'accord parfait mineur peut trouver son emploi.

Si à son tour on abaisse la quinte de l'accord parfait mineur, il en résulte un accord de quinte diminuée (produit encore plus artificiel), qui contient une tierce mineure et une quinte diminuée.

Cet accord ne peut être formé au moyen des sons de la gamme diatonique, que sur le 7me degré en majeur, et sur les 2me et 7me en mineur; il ne peut donc occuper d'autres positions que celles-ci :

Chaque degré d'une gamme, soit majeure, soit mineure, est donc apte à recevoir, sans intervention de notes étrangères au ton, un accord de trois sons à l'état fondamental :

sauf le troisième degré du mode mineur (marqué*), sur lequel ne pourrait trouver place qu'un accord de quinte augmentée dont la plupart des théoriciens admettent l'inutilité. Il est d'ailleurs par trop dur à l'oreille pour pouvoir être admis dans la famille des accords consonants; l'accord de quinte diminuée lui-même ne peut leur être assimilé que par une sorte de tolérance, dans le but de rendre le système plus homogène en meublant chaque degré de la gamme majeure d'un accord de trois sons, car sa note caractéristique, la quinte diminuée, est elle-même une dissonance1.

On admet donc qu'il existe trois accords de trois sons, appelés accords consonants, formés, dans leur état fondamental, par deux tierces superposées, et qui sont: l'accord parfait majeur, l'accord parfait mineur, et l'accord de quinte diminuée. Chacun de ces accords appartient exclusivement à certains degrés de chaque mode, en dehors desquels il n'a pas d'emploi.

1. Il convient de rappeler que l'accord de quinte diminuée n'a pas été admis sans difficulté. Il contient, à l'état de renversement, le terrible triton, qui a été d'abord absolument prohibé, et qu'on appelait, au moyen âge, diabolus in musica, le diable en musique. (Voir chap. V.)

<< Précédent

Suite >>

- Accueil
- CHAPITRE PREMIER : Étude du son musical
- CHAPITRE II : Le matériel sonore
- CHAPITRE III : Grammaire de la musique
- CHAPITRE IV : Esthétique
- Chapitre V : Les grandes étapes de l'art musical

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Imprimez vos photos différemment
Puzzles en bois

Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871