Accueil Nous sommes le Lundi 27 Septembre 2021
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > La musique et les musiciens LA MUSIQUE ET LES MUSICIENS - CHAPITRE III - Grammaire de la musique - Imitations irrégulières. > CHAPITRE III - Grammaire de la musique > Imitations irrégulières.

A tout autre intervalle, on ne peut former que des imitations irrégulières, en raison même de la conformation de la gamme et de la distribution des tons et demi-tons. Dans celles-ci, la similitude est moins complète, un ton se trouve répondre à un demi-ton, une tierce qui était majeure dans le modèle devient mineure dans l'imitation, etc. ; mais l'aspect général reste le même, ainsi que la disposition rythmique, ce qui est parfois suffisant.

L'imitation irrégulière peut aussi être écrite en contrepoint double, et alors elle devient renversable.

Dans toutes les espèces d'imitations, la partie qui propose, celle qui fournit le modèle, prend le nom d'antécédent, et celle ou celles qui répètent le dessin mélodique sont autant de conséquents.

L'antécédent peut être confié à une partie quelconque, il peut débuter indifféremment par la tonique, la dominante ou la médiante.

On doit éviter les redites, les redondances, les répétitions de groupes semblables, et ne faire qu'un emploi discret des silences et des croisements. Les seules modulations permises sont celles aux tons voisins.

Toutes les règles de contrepoint fleuri restent en vigueur.

<< Précédent

Suite >>

- Accueil
- CHAPITRE PREMIER : Étude du son musical
- CHAPITRE II : Le matériel sonore
- CHAPITRE III : Grammaire de la musique
- CHAPITRE IV : Esthétique
- Chapitre V : Les grandes étapes de l'art musical

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Imprimez vos photos différemment
Puzzles en bois

Copyright © metronimo.com - 1999-2021 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871