Accueil Nous sommes le Samedi 18 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Torture (Instruments de). > Torture (Instruments de).

Torture (Instruments de). — Nom donné aux appareils de gymnastique destinés à assouplir les doigts des jeunes instrumentistes afin de faciliter leur jeu sur les cordes ou sur le clavier. (Argot musical.)

Les tortionnaires du moyen âge mettaient leurs patients au psaltérion, les étendaient sur le chevalet, leur faisaient faire le tap ou leur écrasaient les doigts dans leur terrible jeu de flûtes.

Aujourd'hui, les plus farouches tourmenteurs de la main appartiennent à la phalange des pianistes dont les victimes sont condamnées à subir le supplice du dactylion ou du chirogymnaste.

Voulez-vous acquérir de la dextérité
Et faire des progrès avec rapidité?
Il faut que vos deux mains, à force de science,
Nivellent leur pouvoir et leur indépendance;
Que le chirogymnaste égalisant vos doigts,
Sur la touche en suspens leur donne un même poids.
(L'art musical. Michel.)

M. O. Comettant décrit en ces termes l'instrument de torture auquel Henri Hetz fut condamné dans sa jeunesse.

« A onze heures, une domestique se présentait. Elle tenait dans ses mains un appareil singulier de l'invention du père de Henri Herz. Cet appareil se composait d'une poulie fixée au plafond, et sur laquelle roulait une longue corde dont l'extrémité soutenait une planchette d'une longueur d'environ un demi-mètre. A chaque extrémité de la planchette étaient attachés deux bouts de ficelle retenant deux anneaux. Le petit prodige passait le médium et l'annulaire de ses mains dans ces anneaux, et la domestique mettait l'appareil en mouvement en faisant courir la corde sur la poulie. Par ce moyen les deux doigts les plus rétifs de la main se trouvaient soulevés, et il fallait, pour les ramener au niveau du clavier, un effort de l'enfant très propre, suivant M. Herz père, à favoriser l'indépendance du troisième et du quatrième doigts.
(Musique et musiciens.)

(Voir Instrument de persécution.)

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Phone.

Phone. — Du grec phônê, voix. Malheureuse racine grecque dont les facteurs d'instruments de musique ont fait une consommation argotique véritablement abusive : Saxophone,... Suite

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871