Accueil Nous sommes le Lundi 20 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Les contemporains de Beethoven

Notes sur les contemporains de Beethoven présents dans le jeu :

Anschütz, Heinrich (1785-1865) : Acteur et tragédien qui prononça l'oraison funèbre de Beethoven.

Beethoven, Johann van (1739 ou 1740 - 1792) : Père de Beethoven. Il apprit la musique à Ludwig dès son plus jeune age, mais fut pour lui un père très dur et sévère. Il sombra par la suite dans l'alcoolisme.

Beethoven, Maria Magdalena van (1746-1787) : Mère de Beethoven. C'était une femme calme et sérieuse que Beethoven aimait beaucoup et dont il a dit par la suite le plus grand bien.

Beethoven
Ludwig van
Beethoven
(1770 - 1827)

Bonaparte, Napoléon (1769-1821) : La troisième symphonie  porta comme première dédicace le nom de Bonaparte. Lorsque Napoléon se fera couronner empereur, bafouant aux yeux de Beethoven l'idéal de la révolution française, celui-ci barrera sa dédicace. D'où le titre final : Symphonie héroïque, composée pour célébrer le souvenir d'un grand homme.

Cherubini, Luigi (1760-1842) : Compositeur italien. Beethoven avait une grande admiration pour sa musique. Les deux compositeurs firent connaissance au moment du séjour de Cherubini à Vienne en 1805.

Czerny, Carl (1791-1857) : Pianiste et compositeur viennois. Il reçut des leçons de  piano de Beethoven de 1801 à 1803.

Diabelli, Antonio (1781-1858) : Compositeur et éditeur de musique. En 1819, il invita cinquante compositeurs viennois à écrire chacun une variation sur une de ses valses. Beethoven composa alors pas une mais 33 variations (op.120), que Diabelli publia en 1823.

Goethe, Johann Wolfgang  von (1749-1832) : Beethoven apprit à connaître et à aimer la poésie de Goethe dans sa jeunesse. Il mit en musique plusieurs de ses textes et composa une musique de scène pour Egmont (1810).

Haydn, Franz Joseph (1732-1809) : Beethoven quitta Bonn pour Vienne en 1792 en premier lieu pour étudier avec Haydn, généralement considéré alors comme le plus grand compositeur vivant. Beethoven conserva toujours une attitude respectueuse envers son ancien professeur. Il ne tenait cependant pas sa musique en aussi haute estime que celle de Haendel, Mozart ou Bach.

Kreutzer, Rodolphe (1756-1831) : Célèbre violoniste français. Beethoven lui dédia la sonate pour violon op. 47 en 1805.

Liszt, Franz (1811-1886) : Liszt vécut à Vienne à partir de 1821 et y rencontra Beethoven, qui fut de toute évidence vivement impressionné par les facultés du jeune pianiste de onze ans.

Maelzel , Johann Nepomuk (1772-1838) : Inventeur du métronome. Beethoven fut le premier grand compositeur à en faire usage.

Mozart, Wolfgang Amadeus (1756-1791) : Beethoven rencontra certainement Mozart lors de son voyage à Vienne en 1787, mais on ne sait pas s'il l'entendit jouer, car les témoignages sont contradictoires.

Schubert, Franz Peter (1797-1828) : Rien ne prouve avec certitude que Schubert et Beethoven se soient rencontrés, alors qu'ils vivaient dans la même ville. Plusieurs témoignages vont néanmoins dans ce sens, et les deux hommes se connaissaient sans doute au moins de vue.

Sources : Dictionnaire Beethoven, Barry Cooper, ISBN : 2709610817 Jeux en ligne : mots cachés sur Beethoven

Argot musical : Scier du bois.

Scier du bois. — Jouer d'un instrument à archet. (Argot d'orchestre.) On a assimilé l'archet à une scie à cause de l'analogie du mouvement de va-et-vient de ces outils et de... Suite

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871