Accueil Nous sommes le Mardi 21 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Aspects de la contrebasse solitaire par Anne Salliot (1994)

Aspects de la contrebasse solitaire - QUATRIEME PARTIE : Théâtre - Le geste instrumental

QUATRIEME PARTIE : Théâtre > Le geste instrumental

III- Le geste instrumental

A- Présentation du geste

La volonté de mise en exergue du geste s'affiche avant de décrire le geste même, par des allusions diverses dans les partitions : dans le titre (Gestique I, de Colin), dans la partition ("Gesti prima parte", Zab de P. Boivin), dans un avant-propos ("De ton geste naît le son, de ce son vivra ton geste", Zab), par des effets de notation... L'interprète est averti de l'importance qu'il doit accorder au geste. A propos du théâtre musical de Kagel, Jacques Demierre explique : "Le fait que l'instrument devienne espace de jeu et que les mouvements des instrumentistes prennent une importance structurelle n'est pas le fruit du hasard, mais résulte d'un continuité de pensée visant à élargir, dans une écriture instrumentale, la notion de son et d'instrument."1 Jacques Demierre parle d' "élargissement", la théâtralisation du geste ne constitue pas une rupture avec une écriture plus traditionnelle. Elle permet de faire prendre connaissance de qualités diverses sonores et scéniques, de l'instrument. Ainsi, nous ne parlerons pas ici du geste de l'instrumentiste strictement nécessaire à la production du son dans sa définition classique, mais de celui qui implique une dimension théâtrale supplémentaire ; par la "continuité de pensée", il est parfois difficile de dresser une frontière entre le geste purement instrumental et le geste théâtral. Tous deux peuvent avoir une fonction commune, celle de produire un son.

Le mode de jeu "mouvement circulaire de l'archet sur les cordes, avec déplacement touche-chevalet-touche" dans Percorso F de Manzonni est spectaculaire ; le geste qu'il implique peut capter l'attention de l'auditeur-spectateur. Peut on parler réellement d'un effet théâtral même succinct ? Kagel explique à propos du Concerto pour piano de J. Cage : "Insensiblement, le public dirige son attention de plus en plus sur les actions des exécutants et néglige les bruits et les sons qui en résultent"2 Bien que cette oeuvre (et comme certaines oeuvres du répertoire pour contrebasse seule) ne s'apparente pas au genre du "théâtre instrumental", le geste théâtral agissant sur le public est présent. Son effet sonore subsiste, mais pour le spectateur, il reste en arrière-plan au profit du geste qui l'engendre.

Zab de Philippe Boivin utilise beaucoup le mouvement de l'interprète, cette partition est ainsi souvent citée au cours de ce chapitre, pour sa recherche de gestes, leur notation, le rôle de l'interprète... Voici un exemple éloquent de l'importance du geste dans Zab :


Exemple1. Zab, de P. Boivin

L'expérience de l'enregistrement de Zab par le contrebasssiste jean-Pierre Robert témoigne de cette préoccupation du rapport entre effet sonore et effet gestuel. L'interprète tente de transposer par les outils informatiques de spatialisation l'émotion visuelle en émotion auditive.

1- Jacques Demierre. Op cit., p. 101.
2- Mauricio Kagel. "Le théâtre instrumental", Cahiers Renaud-Barrault, "La musique et ses problèmes contemporains", 1963, p. 289.

<< Précédent

Suite >>

- Table des matières
- Avant-propos
- Introduction
- PREMIERE PARTIE : Présentation de l'instrument
- DEUXIEME PARTIE : Quelques aspects de l'écriture
- TROISIEME PARTIE : Exploration de l'instrument
- QUATRIEME PARTIE : Théâtre
- Conclusion
- Bibliographie
- Annexes

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Mélodiphobes.

Mélodiphobes. — Fabricants de musique régulière, mais dépourvue d'invention, de sentiment et de mélodie. Argotisme forgé par Castil Blaze, du grec melos, chant, phobos,... Suite

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871