Accueil Nous sommes le Lundi 20 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Tours de force. > Tours de force.

Tours de force. — « On désigne ainsi quelques moyens d'exécution extraordinaires qui servent à pétrifier les auditeurs. Pour échantillons, nous citerons les horrifiques manœuvres de deux artistes célèbres: Konig, le guitariste et Fringuenel, le violoniste. Le premier exécutait un long point d'orgue par la seule impulsion des doigts de la main gauche, tandis que de la droite il fouillait à sa poche, en tirait sa tabatière et son mouchoir, prisait, se mouchait, puis enfin continuait son morceau à deux mains. A l'opéra, Fringuenel faisait mieux encore; dans un certain passage de son concerto en fa double quadruple bémol, il lançait son archet sur le lustre, et tandis qu'on allait le chercher, il exécutait de la main gauche un adagio de 915 mesures en faisant la basse avec ses deux genoux. »
(Clédeçol. Dictionnaire burlesque.)

Plaisanterie à part, on a vu des pianistes jouer à la fois sur plusieurs pianos. Burney n'a-t-il pas raconté que le célèbre Bach affectionnait tant la pleine harmonie que, non content d'employer sur l'orgue la pédale, il portait un bâton à la bouche pour s'en servir sur les touches que ses mains ou ses pieds ne pouvaient atteindre.

Vivier, le Paganini du cor, exécutait sur son instrument des fanfares à plusieurs parties simultanées.

Le violon est l'instrument qui se prête aux tours de force les plus fantastiques.

Une des excentricités familières à Paganini consistait à prendre simultanément, sur les quatre cordes du violon, quatre do à l'octave l'un de l'autre. On a vu des violonistes jouer un solo sur la même corde sans y mettre les doigts et en tournant simplement la cheville. D'autres remplaçaient leur archet par une canne ou même la bougie de leur pupitre.

Le goût du public se prononçant en faveur de ces charentonnades instrumentales, on vit des clowns exécuter des duos de violon en faisant des exercices de trapèze, jouant la tête en bas, leur instrument posé entre les jambes, entrelaçant leurs archets de mille façons bizarres.

Enfin le dernier mot du tour de force a été dit par Unthan, le violoniste sans bras, qui exécutait une fantaisie d'Alard avec ses pieds.

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Doigts (Avoir des).

Doigts (Avoir des). — Etre habile dans le maniement de son instrument. (Argot des instrumentistes.)

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871