Accueil Nous sommes le Mercredi 22 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Timbré. > Timbré.

Timbré. — Un peu fou, toqué. (Argot populaire.)

Cornud. — Timbre, en terme d'armoirie, signifie le casque; par extension et familièrement la tête. De là, timbre fêlé, pour indiquer un homme fou, un cerveau à bourrelet, un individu qu'il est difficile de concilier avec lui-même.
Carpalim. — Alors ceci s'applique spécialement aux musiciens.
(Clédeçol. Dictionnaire burlesque.)

Ajoutons que le blason donna ce sobriquet au casque à cause de son analogie avec le timbre, sorte de cloche hémisphérique employée autrefois dans les horloges pour sonner les heures et encore usitée de nos jours dans la sonnerie des pendules.

Delvau prétend qu'à l'origine, un homme timbré signifiait, au contraire, un sage homme ayant bonne tête.

L'acteur Gavaudan, pour mieux étudier le principal rôle dans le Délire, opéra de Berton, s'enferma dans une maison de fous ; quand il joua la pièce, l'illusion fut telle qu'une partie du public crut qu'il avait perdu la raison.

Si l'on en croit H. Berthoud, dans ses études sur Bicêtre, le père de Gavaudan, après avoir été fou à lier, aurait été guéri au moyen d'une sérénade par un cor de l'opéra, devenu fou lui-même quelque temps après la cure merveilleuse qu'il avait accomplie. (Voir Musée des familles, 1835.)

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Romancier.

Romancier. — Chanteur qui. a la spécialité des romances et autres « choses du cœur » — dans l'argot des cafés-concerts. Fort-romancier. — Premier chanteur de... Suite

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871