Accueil Nous sommes le Mercredi 22 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Saxons et Carafons. > Saxons et Carafons.

Saxons et Carafons. — Noms donnés aux champions du fameux tournoi musical qui eut lieu, en 1845, au champ de Mars, entre la musique de Sax et celle du Gymnase militaire dirigée par Carafa. Ce duel avait pour but la comparaison des anciennes musiques militaires avec l'organisation nouvelle que le célèbre facteur belge proposait de faire adopter par le ministre de la guerre.

Voici en quels termes humoristiques le Charivari raconta cette lutte mémorable.

« A midi, les deux camps étaient en présence; les membres de la commission, des généraux et des compositeurs avaient pris position sous le pavillon de l'Horloge, afin de juger des coups... de piston!

« Avant que l'action ne s'engageât, de sourdes rumeurs circulèrent sur des manœuvres d'embauchage qui auraient eu lieu précédemment dans le camp des Saxons. On parlait de désertions qui se seraient déclarées comme à Waterloo, la veille même de la bataille.

« On voyait des deux côtés les généraux ranger leurs troupes en ordre de bataille, les animer de la voix et du geste. Tous les combattants se montraient disposés à soutenir la lutte jusqu'à leur dernier souffle.

« Les cors ne paraissent nullement disposés à baisser pavillon et les bassons étaient fermes à leur poste comme de vieux grognards qu'ils sont.

« Notons que les deux armées se trouvaient disposées parallèlement, à quelques pas de distance l'une de l'autre : les clarinettes, placées sur les ailes, se touchaient presque; elles pouvaient se canarder à bout portant.

« Enfin la bataille commença; ce ne furent, dans les premiers instants, que de simples accords dans tous les tons, comme qui dirait des fusillades de tirailleurs. Puis, la mêlée s'échauffa; chaque armée exécutait à son tour le même morceau, et, par parenthèse, les vieux instruments avaient jugé à propos de soutenir leur charge harmonique par des roulements continuels de tambours. Le combat dura plus d'une heure. Sous le rapport du moelleux, de la flexibilité, l'avantage appartint incontestablement aux Saxons. C'était donc comme à Lutzen : Des conscrits de bugles avaient vaincu de vieilles moustaches trombonistes.

« On n'a eu à regretter que quelques oreilles blessées par des couacs égarés. Après cette lutte d'ophicléides, aucun débris ne jonchait le champ de bataille. Sans doute, à l'exemple des Arabes, les vaincus avaient enlevé leurs cors morte. »l

1. Voir les détails intéressants de cette bataille instrumentale dans l'Histoire d'un Inventeur, par M. O. Comettant.

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Fioritures.

Fioritures. — Ornements destinés à parer le style et servant quelquefois à l'enlaidir. (Argot artistique.) « Lorsqu'on entendit, pour la première fois, des traits, — des roulades... Suite

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871