Accueil Nous sommes le Vendredi 17 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Psaltérion (Mettre au). > Psaltérion (Mettre au).

Psaltérion (Mettre au). — Mettre au carcan. (Vieil argot judiciaire.)

Bien que cet argotisme ne soit plus usité, nous devons le mentionner, car on l'a fait le précurseur de mettre au violon, emprisonner.

Le psaltérion était un instrument à cordes très répandu au moyen âge. Ses cordes, que l'on pinçait des deux mains, étaient fixées sur une caisse sonore de forme triangulaire, mais le plus souvent trapézoïdale, que l'exécutant suspendait à son cou.

Le psaltérion, comme l'indique son nom, servait à accompagner le chant des psaumes.

G. Kastner, dans une savante étude du mot, a démontré que, dans l'argot judiciaire, le psaltérion n'était autre chose que le cep, sorte de carcan en bois dont on entravait les criminels.

Mettre au psaltérion devint le synonyme de mettre au cep, à cause de l'analogie de forme de ces deux instruments et surtout à cause de l'attitude de virtuoses que le cep donnait aux criminels qui y étaient condamnés, et de l'aspect de suppliciés que le psaltérion faisait prendre aux musiciens qui en pinçaient.

(Voir Harpe, Tap, Violon.)

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Chanter (Faire).

Chanter (Faire). — « On dit figurément d'un homme à qui l'on veut faire faire quelque chose par force, qu'on le fera bien chanter, qu'on l'obligera à payer, à faire ce qu'il... Suite

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871