Accueil Nous sommes le Mercredi 22 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Pot-pourri. > Pot-pourri.

Pot-pourri. — Arlequin musical. S'emploie, au figuré, pour qualifier une page de musique ou de littérature composée d'idées incohérentes.

Au propre, le pot-pourri était une suite d'airs pris dans les œuvres de divers maîtres ou parmi les refrains populaires et cousus les uns aux autres.

L'abbé Tuet, dans ses Proverbes français, dérive ce mot d'un rata composé de bœuf, de mouton, de veau, de lard, etc., que l'on faisait pourrir à force de le cuire et de le recuire.

Le pot-pourri a été très à la mode pendant la Restauration. Les chansonniers ont employé ce genre avec succès. On se souvient encore de la spirituelle parodie de la Vestale de Spontini par Desaugier.

Aujourd'hui les virtuoses ont remplacé le pot-pourri par la fantaisie, composition musicale faite de pièces et de morceaux empruntés à quelque opéra en vogue et cousus ensemble à l'instar de l'habit bariolé d'Arlequin.

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Chanterelle du bourreau.

Chanterelle du bourreau. — Cette métaphore désignait autrefois la petite corde destinée à étrangler le condamné à la potence. « Je croirais que le bourreau serait fort bon... Suite

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871