Accueil Nous sommes le Dimanche 19 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Perruquerie. > Perruquerie.

Perruquerie. — Musique ridicule et démodée, datant de l'époque où l'on portait des perruques. (Argot des musicistes.)

Grétry, que l'on traite aujourd'hui de perruque, est peut-être le seul musicien qui ait eu l'idée de mettre les perruques en musique.

« Je connais une femme, dit-il dans ses Essais, qui, a, au moins, huit perruques de toutes les nuances, rangées dans son antichambre; cela est à peine croyable dans un temps de révolution. Dernièrement, en regardant cette collection, je m'amusais à chanter la gamme, en comptant toutes ces perruques; ce qui fit beaucoup rire la citoyenne. »
(Essais sur la musique.)

Un petit théâtre lyrique, dont le but louable était de faire connaître aux jeunes les chefs-d'œuvre des maîtres du temps passé, avait repris un soir un opéra de Dalayrac. Un compositeur à qui cette tentative de restauration musicale déplaisait, peut-être parce qu'elle mettait le public à même de constater les emprunts forcés qu'il avait faits à ces partitions vénérables, s'avisa pendant la représentation de jeter une perruque sur la scène.
— Oh ! s'écria un vieil habitué, où allons-nous, si les faux-toupets se moquent des perruques?»
(Musicorama.)

(Voir Rentoilage.)

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Bouffes (Les).

Bouffes (Les). — Argotisme traditionnel dont les dilettanti désignaient l'Opéra Italien de Paris, lors Même que les pluies de soufflets y étaient remplacés par les coups de... Suite

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871