Accueil Nous sommes le Samedi 18 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Battre la breloque. > Battre la breloque.

Battre la breloque. — Déraisonner. (Argot populaire.)

« La Breloque, dit F. Génin, est une batterie de tambour dont voici le rhythme :

L'irrégularité de ce rhythme brisé à contretemps, comme le pouls d'un fiévreux, suffit à expliquer la métaphore « Il bat la breloques » pour signifier, il délire, il ne sait ce qu'il dit, il tient des propos décousus, bizarres. »
(Récréations philologiques.)

Ajoutons que cette batterie de tambour annonce les corvées, si multiples au quartier qu'elles font souvent perdre la tête au conscrit.

En dépit du vieux proverbe « ce qui vient de la flûte retourne au tambour, » ce n'est point de celle-ci que le bedon hérita de la breloque, ou, comme dit le peuple, la berloque.

En battant la breloque, le tambour n'a fait qu'imiter le tintement irrégulier et saccadé de la vieille cloche du beffroi dont le marteau battait le bord de la cloque1 (cloche, en patois picard), pour sonner le tocsin (toquer, frapper, sein, cloche) et répandre dans la ville l'alarme et l'effroi.

Les vestiges de cette étymologie se retrouvent dans la langue des voleurs pour lesquels berloque signifie pendule.

1 On donne encore aujourd'hui le nom de cloque à une petite tumeur, en forme de cloche.

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Spé.

Spé. — Argotisme tiré par apocope du latin spes, espérance, par lequel on désignait le plus ancien des enfants de chœur, l'espoir du lutrin. (Voir Suite

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871