Accueil Nous sommes le Vendredi 24 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Harpe. > Harpe.

Harpe. — Barreaux de fenêtre d'une prison. (Argot des voleurs.)

                Étude de Harpe.

Derrière les barreaux d'acier de sa Bastille,
In carcere duro,
Le vieux harpiste rêve et croque une pastille.
Ou joue un allegro.

En vain, de son cachot il ébranle la grille
Unguibus et rostro.
— « Quel martyre! dit-il. Suis-je de ta famille,
Ombre de Pellico ?

S'ils t'avaient mis sous clef, tes bourreaux de Venise,
Minima de malis,
Sous mes deux clefs de sol et de fa, j'agonise.
Et pas un tourne-vis !..

Moisir, ô Liberté, dans ce Paris qui crie :
Panem et circernes!
Moi que grise l'air pur de ton ciel, Italie,
Quand je fume un londrès !

Avoir bu de l'azur, s'être dit : ô Capoue !
Sol lucet omnibus!
Et rentrer, chaque soir, pataugeant dans la boue,
Sans trouver d'omnibus !

Tourne, tourne en ta cage et baise tes menottes:
Honos alit artes!
Courbe le dos, esclave, en arpégeant des notes
Sous le bâton d'Altès. »

Mais près du vieux; harpiste, un violon prélude.
-— I retro, Satanas!..
Tra la la !.. Quel est donc cet air ?..
— Monsieur Latude,
C'est un air de Mazas.

                        E. Gouget. Paris-Orchestre.

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Ficelles.

Ficelles. — Cordes à boyau. (Argot populaire.) « La lyre d'Apollon était une écaille de tortue sur laquelle étaient tendues trois ficelles.» (A. Karr.)

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871