Accueil Nous sommes le Lundi 20 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Ficelles. > Ficelles.

Ficelles. — Secrets du métier destinés à donner le change aux profanes. (Argot d'artistes.)

Jeunes compositeurs, voulez-vous paraître avoir beaucoup de talent, énormément de talent? Imitez le maestro Clédeçol : « Lorsque je suis en face de mon papier réglé, dit il, et qu'il y a devant moi quelques personnes qui veulent me voir composer, je n'ai jamais l'air de chercher et j'écrirais plutôt une bêtise, ou le passage d'un bon auteur, pour ne pas paraître embarrassé. Quand je vais à la campagne, je laisse sur ma table un cahier où j'ai commencé un quatuor, un autre où il y a une partition, et un troisième avec une romance en train. »

Jeunes violonistes, voulez-vous paraître réaliser l'impossible en exécutant l'insurmontable? Faites-vous accompagner, à la manière de Paganini, un concerto par un orchestre qui jouera en mi bémol pendant que vous jouerez en ré sur un violon dont vous aurez monté les cordes d'un demi-ton.

Jeunes pianistes, voulez-vous donner le vertige à la plus belle moitié de votre auditoire? Inspirez-vous de l'exemple de ce sublime virtuose dont M. O. Comettant raconte les haute faits en ces termes piquants :

« Certain grand pianiste allemand, aussi admirable exécutant que puffiste habile, avait imaginé de payer des femmes à raison de vingt-cinq francs par concert, pour faire semblant de s'évanouir d'aise au milieu d'une fantaisie prise d'un mouvement si rapide qu'il eut été humainement impossible de la terminer. Le pianiste quittait précipitamment son piano pour voler au secours de la pauvre évanouie, et tout le monde de croire dans la salle que, sans cet incident regrettable, le prodigieux virtuose finissait d'accomplir le plus grand des miracles.

Une fois, à Paris, dans un concert, une des femmes, payées pour s'évanouir, manqua sa rentrée et s'endormit profondément; le pianiste jouait le concerto de Weber. Comptant sur l'évanouissement de cette femme, pour interrompre le final de ce morceau, il l'avait pris dans un mouvement impossible. Que devenir dans ce cas embarrassant? Barboter comme un vulgaire pianiste, ou faire semblant de manquer de mémoire? Non; il joua tout simplement le rôle que devait remplir l'évanouisseuse et s'évanouit lui-même. On s'empresse autour du pianiste, doublement phénoménal par son exécution foudroyante et par sa frêle et sensible organisation; on remporte dans le foyer; les hommes applaudirent à tout rompre, les femmes agitèrent leurs mouchoirs pour manifester leur enthousiasme, et l'évanouisseuse, en se réveillant, s'évanouit peut-être réellement de désespoir de n'avoir pas fait semblant de s'évanouir.» (Musique et Musiciens.)

(Voir Cuisine musicale.)

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Te Deum raboteux (Chanter un).

Te Deum raboteux (Chanter un). — Battre quelqu'un. — (Argot populaire.) « Sa femme l'a bousculé, ils se sont cognés, il lui a fait chanter un Te Deum raboteux, que c'était... Suite

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871