Accueil Nous sommes le Mardi 21 Novembre 2017
Rechercher sur metronimo.com avec
Google
Logiciels de Métronimo

Logiciels ludiques pour apprendre la musique. Cliquez ici pour jouer.

Hit-Parade

English Français Español

Accueil de la bibliothèque > Argot musical ARGOT MUSICAL - Chanter (Faire). > Chanter (Faire).

Chanter (Faire). — « On dit figurément d'un homme à qui l'on veut faire faire quelque chose par force, qu'on le fera bien chanter, qu'on l'obligera à payer, à faire ce qu'il doit. »
(Furetière. Dictionnaire 1688.)

Génin prétend que cette locution est née manifestement de la coutume où étaient nos pères de chanter à table au dessert. Chacun devait payer son tribut d'une chanson; que si quelqu'un des convives voulait s'y soustraire, les instances de l'assemblée ou de l'amphitryon ne lui laissaient point de relâche ; aucune excuse n'était admise, et, bon gré mal gré, le récalcitrant arrivait à s'exécuter : on le faisait bien chanter !

Autrefois, faire chanter quelqu'un c'était le mettre à la torture pour lui arracher des aveux.

Aujourd'hui, faire chanter quelqu'un c'est se rendre sur lui coupable de chantage, ou, comme le dit H. de Balzac, lui demander la bourse ou l'honneur. Une porte mal graissée chante, dit un proverbe. Il faut également graisser la patte du chanteur pour qu'il se taise. Les criminels qui se livrent à ce métier infâme désignent, dans leur argot sinistre, par le mot cigales, les pièces d'or extorquées aux victimes qu'ils font chanter.

(Voir Chantage, Chanteur.)

<< Précédent

Suite >>

Rechercher dans cet ouvrage :

Imprimer cette page

Argot musical : Grelot (Mettre une sourdine à son).

Grelot (Mettre une sourdine à son). Variante de baisser son diapason.

Cliquez ici pour lire d'autres argots musicaux.

Copyright © metronimo.com - 1999-2017 - Tous droits réservés - Déclaration CNIL 1025871